Biomimétisme : l’art et la manière de la nature

Qu’est-ce que le biomimétisme ?

Le biomimétisme est une approche scientifique et philosophique qui consiste à s’inspirer de la nature afin de concevoir de manière durable.
Le mot biomimétisme du grec bios (la vie) et mimesis (l’imitation) signifie : imiter la nature.
Il s’agit non pas de copier mais de s’inspirer des solutions que nous offre la nature pour répondre aux problématiques de notre société.

 

La nature : source inépuisable de progrès et d’innovation

L’imitation est la base de tout apprentissage. L’imitation de la nature n’est d’ailleurs pas nouvelle : en 1890, c’est en observant les ailes des chauves-souris que Clément Ader a pour la première fois, réussi à voler.
La nature est un laboratoire immense de stratégies performantes et de procédés adaptés aux perturbations. Le biomimétisme consiste à identifier, comprendre et imiter ce que la nature fait de mieux pour concevoir des produits, des procédés, ou des systèmes innovants.

Voici une des imitation les plus connue : le pouvoir d’accroche de la fleur de bardane, donnant naissance au scratch.

biomimetisme-scatch-bardane-nature
 

Le biomimétisme appliqué à l’architecture

L’environnement est la préoccupation majeure de notre siècle. Les architectes et constructeurs doivent remettre en question leurs techniques et méthodes afin d’améliorer par exemple l’isolation d’un bâtiment, la solidité d’une structure ou encore la qualité des matériaux. L’architecture biomimétique a déjà prouvé par de nombreuses fois sa performance. Désormais, nous nous devons d’observer la nature non pas seulement comme un lieu à protéger, mais également comme un modèle à suivre. La Maison de Cèdre œuvre pour une réduction de l’empreinte écologique de ses maisons sur l’environnement, agissant ainsi pour la préservation de la biodiversité.
Voir la vidéo d’Idriss Aberkane : L’ARCHITECTURE BIO-INSPIRÉE

 

La maison polygonale, inspirée par la nature

Le polygone est une forme très présente dans notre environnement.
Dans l’infini petit, la structure moléculaire est constituée de petits hexagones ( polygone à 6 pans) et dans la nature il est facile d’observer des structures polygonales :

On peut citer par exemple : les alvéoles des abeilles, les flocons de neige, les coulées de lave refroidie,…

polygone-hexagone-alveoles-abeilles-nature-maison-ronde
Si cette forme est autant présente autour de nous, ce n’est pas un hasard !
La nature est économe, elle choisit souvent la structure la moins énergivore, la surface la plus rapide et la plus compacte à créer.

le choix de l’architecture polygonale, tout comme les proportions (du nombre d’or) de nos maisons est délibéré : équilibre – beauté naturelle – économies