Comment choisir un prêt immobilier adapté à son projet ?

Il existe toute une variété de projets immobiliers que vous pourriez avoir à réaliser au cours de votre vie. Chaque individu aura son projet particulier, et il est donc difficile de trouver une règle générale en ce qui concerne les prêts immobiliers. Nous vous détaillons les étapes à suivre ainsi que des conseils pour s’assurer que le prêt que vous finissez par obtenir est celui qui vous convient le mieux.

Quelles sont les étapes pour souscrire un prêt immobilier ?

Souscrire un prêt immobilier, c’est passer par un nombre d’étapes spécifiques, entre la conceptualisation de votre projet, sa consolidation, puis sa présentation devant les bons acteurs.

La première étape telle que la présente papernest, c’est l’estimation de votre budget actuel. C’est un premier point qui vous aidera à comprendre le montant de prêt qui vous sera nécessaire pour réaliser votre projet. Après, il sera possible de vous tourner vers une concrétisation de votre projet, en identifiant un ou plusieurs candidats pour le bien immobilier à acquérir.

Ensuite, il s’agira de vous attaquer à la construction de votre dossier, qu’il faudra par la suite pouvoir présenter aux banques. Car il s’agit bien de se rendre chez plusieurs banques différentes, méthode qui vous permettra de comparer les propositions et choisir celle qui vous convient le mieux. Il faut dans l’idéal pouvoir négocier un bon taux – d’où l’importance de bien construire et savoir présenter votre dossier de projet.

Si vous pensez avoir identifié le bon prêt immobilier, il y aura un accord de principe, puis un accord de garantie, et enfin une demande à signer. Ayant obtenu votre prêt, vous pourrez vous rendre chez le notaire pour payer le montant en question (sans oublier les frais du notaire).

Quels outils sont à votre disposition pour souscrire le meilleur prêt ?

Si les étapes précisées auparavant vous semblent compliquées, ne vous inquiétez pas. Il existe en effet, comme le précise papernest, des outils et acteurs mis à votre disposition pour vous aider à gagner en temps et à prendre les bonnes décisions pendant ce processus.

Tout d’abord, vous avez des outils en ligne tels que l’outil d’estimation de votre besoin en prêt immobilier, qui par ailleurs sont le plus souvent gratuits. Pour vous en servir, vous n’avez qu’à renseigner un certain nombre d’informations, telles que le bien que vous voulez acquérir et certains éléments relatifs à votre situation financière. Cette sorte d’outil peut vous guider dans votre construction du dossier à présenter aux banques.

En parlant de présentation de dossier, il existe un acteur spécifiquement dédié à vous aider à cela : il s’agit du courtier immobilier. Cet expert suivra votre dossier jusqu’à l’achèvement de votre projet, vous aidant au cours des différentes étapes. C’est donc avec lui que vous pourrez à la fois construire et présenter votre dossier. Il vous aidera à négocier avec les banques pour trouver le meilleur taux pour vous. Il est d’autant plus précieux qu’il s’agit d’un professionnel et expert, et qu’ainsi il saura reconnaître les bonnes et mauvaises occasions que vous proposeront différentes banques.

Dans quelles situations a-t-on le droit de demander un prêt immobilier ?

Il est bon de vérifier au préalable les circonstances dans lesquelles un prêt immobilier est possible. Les cas principaux sont les achats immobiliers, les investissements locatifs, et certains travaux ou rénovations.

En ce qui concerne les achats immobiliers, papernest indique que vous pouvez les réaliser avec différentes intentions : un achat pour une résidence primaire ou secondaire, ou bien un achat pour louer le bien en question. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un investissement locatif. Ce dernier peut également constituer un investissement dans une SCPI ou autre société d’investissement.

Selon le projet, votre dossier de demande de prêt changera d’allure. S’il s’agit d’un investissement locatif, il faudra montrer en quoi votre projet est destiné à réussir et surtout à vous rapporter des revenus complémentaires. En effet, cela vous aidera à prouver votre solvabilité à la banque.

En ce qui concerne les travaux de rénovation ou autre, il est possible de les inclure dans un prêt immobilier si ces travaux sont nécessaires pour rendre le bâtiment habitable. Sinon, il pourra par exemple s’agir d’un prêt de consommation.

Si vous voulez plus d’informations concernant cette question des travaux immobiliers, et notamment les rénovations énergétiques, vous pouvez vous rendre sur cette page du service public.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.