Isolez-vous du Bruit !

 

Avec l’isolation thermique, l’isolation phonique est un point clé pour avoir un cadre de vie agréable au sein de son logement. Le manque d’isolation acoustique peut entraîner une gêne pour les occupants et être source de stress. Qu’est-ce que l’isolation phonique ? Quels moyens mettre en œuvre ? … On vous dit tout !

 

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique, également appelé isolation acoustique ou insonorisation, est l’ensemble des méthodes permettant d’atténuer ou de supprimer la diffusion des bruits extérieurs dans une maison, ou des bruits intérieurs entre les différentes pièces d’une habitation. L’isolation phonique implique de faire appel à des matériaux et des techniques différents de l’isolation thermique.

Les bruits peuvent être classés selon trois catégories principales :

  • Les bruits aériens : Les bruits aériens viennent de l’intérieur ou de l’extérieur : ils passent dans les interstices des portes, des fenêtres, des coffres de volets roulants…
  • Les bruits d’impact ou bruits solidiens : Ce sont des bruits venant de l’extérieur de la pièce ou de l’habitation, qui se propagent par la structure même d’une maison (chute ou déplacement de meubles ou d’objets, bruits de pas sur le parquet, passage du métro ou circulation des voitures …)
  • Les bruits d’équipements : Cette catégorie regroupe tous les bruits d’usage des équipements d’une maison, que ce soit la chaudière, la ventilation, les tuyaux d’eau…

 

Quelles isolations phoniques pour les murs et les cloisons ?

Pour isoler phoniquement un mur ou une cloison, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • La pose de panneaux sandwich : Il s’agit de panneaux composés au centre d’un isolant phonique recouvert d’une plaque de plâtre d’un côté ou de chaque côté de l’isolant, d’où l’appellation « sandwich ». Cette méthode a l’avantage de combiner simplicité de pose et efficacité.
  • La pose de panneaux sur ossature métallique ou bois : C’est la solution la plus efficace. Des plaques de plâtre sont vissées sur une ossature en métal ou en bois, elle-même fixée dans le plafond et le plancher. Le vide entre les montants et l’ossature est comblé par un isolant phonique. Pour renforcer les performances d’une isolation phonique de ce type, il est possible d’avoir recours à des plaques de plâtre «  acoustiques », qui offrent un affaiblissement acoustique bien supérieur à une plaque standard (BA13).
  • La pose d’une contre-cloison insonorisante : Une couche d’isolant acoustique est insérée entre la cloison que l’on souhaite isoler phoniquement et une nouvelle cloison en plâtre ou en briques.

 

Isolation phonique du plafond

Lorsque vous êtes dérangé par des bruits venant du haut (ou l’étage supérieur), il est plus efficace d’intervenir sur les sols, par le dessus, que sur les plafonds. Si ce type d’isolation phonique n’est pas adapté à votre contexte, l’isolation acoustique du plafond reste une solution convenable, mais elle nécessite généralement d’être couplée à une isolation phonique des murs pour être réellement performante. Il existe principalement 2 méthodes d’isolation par le plafond :

  • Le faux plafond suspendu sur ossature métallique : C’est la méthode la plus efficace pour isoler phoniquement votre plafond. En fixant des plaques de plâtres sur une structure métallique posée par des suspentes au plafond existant, et en intégrant un isolant fibreux dans l’espace vide ainsi créé, les performances acoustiques de votre plafond vont être immédiatement améliorées. Si les bruits d’impact restent trop présents à votre goût, il est possible de choisir des suspentes anti-vibratiles, voir même des ossatures longue portée, fixée de mur à mur.
  • Le sous-plafond collé : Une méthode plus simple à mettre en place, mais nettement moins performante. Elle consiste à coller un matériau isolant directement sur le plafond à l’aide d’un pistolet à mastic contenant une colle acrylique adaptée au produit. Le matériau le plus recommandé dans ce contexte est la plaque de mousse.

 

Isolation phonique du sol

L’isolation du sol ou du plancher vise généralement à limiter les bruits d’impacts (bruits de pas, chaises …) et/ou les bruits aériens (musique, télévision, voix …) En fonction des nuisances sonores subies à l’étage inférieur, on optera pour l’une des solutions suivantes :

  • La pose d’une moquette ou d’un tapis : Une moquette épaisse ou un tapis permettront d’atténuer les bruits d’impacts, mais ne résoudra pas les nuisances causées par les bruits aériens.
  • La pose d’un revêtement flottant : Cette technique consiste à poser une couche d’isolant surmontée d’un revêtement de sol (un parquet, par exemple), ce dernier ne touchant pas les murs. La couche d’isolant peut mesurer de plusieurs millimètres à quelques centimètres. Si elle mesure plusieurs centimètres d’épaisseur, elle permettra d’abaisser le niveau sonore des bruits aériens. Une dalle de béton armé flottante constitue un revêtement très performant pour réduire n’importe quel bruit, mais implique de lourds travaux.

 

Isolation phonique des portes

Différentes solutions d’isolation phonique existent en fonction du type de porte concerné.

  • Pour une porte d’entrée : Pour une isolation phonique optimale, choisissez une porte blindée haute performance, qui assurera à la fois un confort acoustique et thermique. Évitez en revanche la porte en bois, réputée moins efficace contre le bruit. Une autre possibilité consiste à fixer une couche d’isolant sur la face interne d’une porte existante (ex : plaques de liège), si cette dernière est suffisamment solide, ou un système de capitonnage. Si votre budget est limité, la solution la moins coûteuse consiste à poser devant la porte un rail coulissant avec un rideau isolant.
  • Pour les portes intérieures : privilégiez une porte acoustique ou isophonique pour une isolation phonique et thermique optimale. En effet, ce type de porte dispose de joints totalement étanches. De manière générale, choisissez une porte offrant une isolation acoustique d’au moins 28 dB.

Maintenant qu’on vous a tout dit sur le l’isolation phonique, vous êtes prêt à vivre sereinement avec les bruits qui vous entoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *