les architectes des bâtiments de France

Les espaces protégés sont des ensembles urbains ou paysagers avec un intérêt patrimonial fort, notamment aux titres de l’Histoire, de l’architecture, de l’urbanisme, du paysage ou encore de l’archéologie. En tant que constructeur, La Maison de Cèdre doit s’adapter à ces zones aux prescriptions contraignantes et dépendantes des ABF.

 

Pour répondre à vos questions les plus fréquentes, nous avons interrogé notre Chargée du Bureau d’Études Urbanisme : Coralie LEGEARD.

 

Ste Urbaniste de cèdre

 

Qui sont les ABF et quel est leur rôle ?

Les ABF sont les Architectes des Bâtiments de France. Ce sont des architectes dépendant du ministère de la Culture et de la Communication, exerçant sous l’autorité du Préfet du département auxquels ils sont rattachés. Leur rôle est de maintenir et préserver l’environnement architectural afin de ne pas dénaturer le paysage, mais aussi d’intégrer au mieux des constructions contemporaines à des bâtiments historiques.

 

Est-ce qu’il existe plusieurs types de zones «protégées » ?

Oui, il existe 4 types de zones :
– Les abords de monuments historiques (périmètre de protection de 500 mètres autour du monument historique) ;
– Les secteurs sauvegardés (quartiers historiques) ;
– Les aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP) ;
– Les sites classés ou inscrits (patrimoine et monuments naturels).
Chacune de ces zones à ses propres règles et principes, vous pouvez les retrouver ici.

 

la-Cathedrale-d-Amiens-

 

Que faire si notre terrain est dans une zone contrôlée par les ABF ?

Chaque cas est unique et doit donc être étudié. Dans un premier temps, il faut prendre connaissance des contraintes imposées afin d’élaborer un projet en adéquation avec les règles soumises par les ABF. Ensuite, La Maison de Cèdre prend systématiquement rendez-vous avec l’ABF pour proposer un avant-projet, tout en mettant en avant certaines notions porteuses du projet, comme l’aspect bioclimatique et environnemental de nos maisons, ce qui favorise l’acceptation du projet. Quoi qu’il arrive, nous ne pouvons déposer un permis sans leur avis favorable.

 

Est-ce que La Maison de Cèdre a déjà été confrontée à des refus de la part des ABF ?

En général, nous obtenons plutôt la mention « Oui mais avec modifications… ». Dans ce cas, nous suivons les indications afin que le projet corresponde aux exigences pour une meilleure intégration dans le cadre environnemental, paysager et architectural du lieu. Il s’agit souvent d’un souci de couleur de bardage, de couverture ou encore du type de menuiserie.