Objectif Zéro Déchet

 

Vous y pensez depuis un moment, vous avez envie d’essayer de changer vos habitudes de consommation, d’œuvrer à votre niveau pour réduire votre impact environnemental, et pourquoi pas passer au Zéro Déchet ?

Oui, quand on voit tout ce qui est possible de faire en la matière, on a tendance à se décourager… Quels sont les premiers pas, les premiers gestes à adopter, pour débuter facilement et en douceur ?
Nous vous donnons quelques conseils pour y parvenir pas à pas…

C’est quoi le « Zéro Déchet » ?

Le Zéro Déchet est une démarche personnelle ou familiale, à mener dans le cadre privé, dans le but de réduire massivement ses déchets pour tendre au zéro déchet. Initié par la française Béa Johnson, ce mode de vie devient de plus en plus nécessaire : en 40 ans, les français ont multiplié leurs déchets par 2 !

Zéro Déchet ne signifie pas trier plus et mieux (même si c’est très important !), l’intention de départ est d’éviter le déchet.
Eh oui, le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ! 
Le Zéro Déchet est un objectif idéal mais même sans l’atteindre, les résultats seront toujours très significatifs ! Diminuer les déchets qu’on produit dans notre foyer, cela permet de prendre conscience de ce qu’on consomme, de réduire son impact sur l’environnement, et contrairement aux idées reçues : d’économiser ! Cela permet de soutenir des initiatives plus durables.

Le mode de vie Zéro Déchet se base sur 5 principes

  • REFUSER : dites non à tout ce dont vous n’avez pas besoin, comme les gobelets en plastique, les prospectus distribués dans la rue, les sacs en plastique, etc.
  • RÉDUIRE : ayez une consommation plus raisonnée, prévoyez vos courses en fonction des repas, n’achetez pas plus que ce dont vous avez besoin, etc.
  • RÉUTILISER : réparez vos objets cassés, utilisez des sacs en papier ou tissu, utilisez une thermos plutôt que d’acheter un café en gobelet, etc.
  • RECYCLER : recyclez tout ce que vous n’avez pas pu refuser, réduire ou réutiliser (emballages en carton, bouteilles en verre, etc.)
  • COMPOSTER : compostez vos déchets organiques.

Alors, maintenant qu’on a les bases, par où commencer ?

Les premiers pas du « Zéro Déchet »

Les principaux déchets chez soi sont les déchets d’emballage alimentaire. Le premier petit pas est donc de réduire, puis supprimer définitivement les emballages inutiles, c’est-à-dire ceux qui servent au transport des aliments ou à les conserver dans le commerce. Un exemple simple pour commencer : refuser le papier de la baguette à la boulangerie !

Même s’ils sont recyclés, ces emballages génèrent de la pollution lors de leur fabrication mais aussi lors de leur recyclage ! L’intérêt de supprimer ces emballages est donc de ne plus avoir de pollution ni à la production ni au recyclage.

Pour vous aider dans cette démarche de refus des emballages inutiles, constituez-vous un kit d’emballages de substituions pour le transport des aliments, comme des tote bags, des sacs en tissu, des paniers, des sachets en coton biologique,… Ces sacs se gardent à vie !

Il vous faudra aussi changer petit à petit vos habitudes de course. Privilégiez les commerçants locaux et les magasins proposant du vrac. Par la même occasion, vous privilégiez la qualité !

Pour la conservation des aliments « humides » comme la viande, le poisson, les restes, les sauces,… ou pour les aliments secs, utilisez des bocaux. Gardez aussi les boîtes à œufs pour les réutiliser et remplacez la bouteille d’eau en plastique par une gourde en inox. D’autres objets du quotidien peuvent également être réutilisés ou détournés pour servir d’emballage durable.

Être maître de ses déchets

La résistance au changement est ce qui fait que l’écologie a du mal à s’imposer malgré sa nécessité. Le Zéro Déchet est un mode de consommation positif qui demande de sortir de sa zone de confort. Les choses se mettront en place petit à petit. Il faut commencer par quelque chose qui vous plait ! Cette réussite renforcement un sentiment positif, cela fait du bien au moral de se dire « j’ai réussi à faire ça ». Il faut être patient et indulgent.

Chacun son rythme !

Pour débuter, sélectionnez une pièce, comme la cuisine par exemple, et modifiez vos habitudes pas à pas. Ne vous embarquez pas dans une démarche trop contraignante dès le début sinon vous risquerez de vous décourager.

A vous de jouer 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *