LA SYLVOTHERAPIE

 

Se reconnecter à la Nature grâce à des balades en forêt, s’allonger et lire un livre dans un parc, s’asseoir à l’ombre d’un arbre,… Ces activités contribuent à réduire notre stress et nous apportent un sentiment de bien-être. Au Japon, le « bain de forêt » est même une pratique médicale désignée par le nom Shinrin-Yoku.
Il a été prouvé que chaque essence d’arbre possède des vertus curatives. Zoom sur la sylvothérapie et les bienfaits qu’on retrouve dans nos maisons de Cèdre…

Qu’est-ce que la thérapie par le bain de forêt ?

Le terme Shinrin-Yoku est composé de « shinrin » (forêt) et « yoku » (bain), littéralement le bain de forêt. Il s’agit d’une pratique très répandue au Japon qui consiste à faire des promenades en forêt dans le but de se reconnecter à la Nature. Depuis des milliers d’années, les Japonais ont recours à la Nature comme moyen thérapeutique sous diverses formes. Le terme Shinrin-Yoku a été utilisé pour la première fois en 1982 par le Directeur de l’Agence Nationales des Forêts au Japon. Cette thérapie va de pair avec la notion de biophilie.

En France, un autre rituel est pratiqué depuis le temps des Druides, il s’agit de la sylvothérapie ou arbothérapie.

Qu’est-ce que la sylvothérapie ?

Cette thérapie consiste à entrer en connexion avec la Nature. L’être humain rencontre la Nature par l’intermédiaire de l’arbre. Ce contact favorise un sentiment de bien-être.

Plusieurs techniques sont possibles pour pratiquer la sylvothérapie : s’adosser à un arbre, l’enlacer (le « tree hugging »), ou faire un bain de forêt.
Concrètement, on peut s’adosser au nord de l’arbre, côté facilement reconnaissable car il s’agit de la zone couverte de mousse. Idéalement, les pieds nus plantés au sol, et les paumes des mains posées sur l’écorce.
On peut aussi enlacer le tronc d’un arbre par lequel nous sommes attirés en fermant les yeux afin de se laisser imprégner par sa présence, dans le silence. Le bénéfice de cette prise de contact se révèle lorsqu’on a l’impression que c’est l’arbre qui nous enlace. On profite ainsi pleinement de son énergie.

Enfin, une autre approche de la sylvothérapie consiste à pratiquer des bains de forêt. On peut caractériser cela par une promenade dans les bois permettant de s’oxygéner et de prendre de la distance avec l’effervescence urbaine. Le bain de forêt devient une véritable séance de méditation et de relaxation dès lors que la promenade se réalise en étant attentif  à ses sensations. Il faut également veiller à être « dé-digitalisé » (se promener sans téléphone portable). Des exercices de respiration peuvent complétés les bains de forêts.

Quels sont les vertus de la sylvothérapie ?

La sylvothérapie ou « médecine verte » permet de nous apaiser et de nous détendre. Chaque arbre apporte des bienfaits différents. Nous sommes naturellement attirés par l’un plus qu’un autre.

Des études scientifiques et médicales ont mis en lumière les effets vertueux pour notre santé des bains de forêt. L’Agence Nationale des Forêts au Japon a montré qu’une personne marchant dans un bois présente un taux de cortisol, l’hormone du stress, beaucoup plus bas que celui d’une personne parcourant la même distance en ville. D’autres chercheurs ont publié des études démontrant que le taux de sucre dans le sang et la tension artérielle étaient considérablement diminués chez les personnes se promenant dans un bois. Sur le plan psychologique, se promener régulièrement dans les bois aide à lutter contre la dépression et l’anxiété.

La sylvothérapie permet également de faire travailler plusieurs de nos sens : la vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe. C’est une invitation à la méditation, permettant une véritable détente, dans le but de lâcher prise. Les différentes couleurs des forêts, le vert sous toutes ses nuances et le bleu du ciel, sont réputés pour être calmants. Sentir l’odeur des conifères et des feuillus a des vertus dynamisantes.

Quelles sont les différentes vertus des arbres ?

Chaque arbre apporte des vertus différentes par ses propriétés intrinsèques.
Par exemple, en aromathérapie, l’Epicéa est connu pour ses bienfaits :

  • antispasmodique,
  • antiphlogistique (aide à lutter contre les inflammations),
  • antiseptique,
  • expectorante,
  • il soigne les infections et troubles liés aux voies respiratoires,
  • il aide à lutter contre la dépression nerveuse et participe à la régulation des troubles psychologiques rattachés à la fatigue ou au stress.

Le Sapin Blanc appelé aussi Sapin des Vosges est réputée, sous forme d’huile essentielle, pour ses actions :

  • antiseptique et antiviral,
  • tonifiante,
  • expectorante,
  • anti-inflammatoire,
  • fluidifiant,
  • il adoucit les maux de gorges.

Quelle est l’importance de la sylvothérapie dans la construction de maison en bois ?

Nous sommes sensibles aux principes de biophilie et de sylvothérapie dans la construction de nos maisons à ossature bois.

Associée à l’architecture bioclimatique, nos maisons écologiques sont pensées pour être agréable, tant dans la disposition des espaces que par leur implantation dans l’environnement.

La plupart de nos constructions bois disposent d’un pilier central planté au cœur de la maison. Conçu en Epicéa massif des Vosges, ce pilier s’apparente à un arbre qui grandit au cœur de la maison, créant ainsi un habitat naturel et moderne, en vision panoramique sur son environnement.

Les planchers, murs et la charpente sont conçus en Sapin Blanc du Nord. Cette essence de bois est reconnue pour ses bienfaits intrinsèques et ses qualités thermiques, écologiques et acoustiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *