UN ÉTÉ ÉCORESPONSABLE

 

Ah l’été… Soleil, vacances, piscine, farniente, barbecue… C’est la période idéale pour se détendre, se déconnecter du quotidien et prendre du temps pour soi. Alors oui, mais ce n’est pas une raison pour laisser tomber nos bonnes résolutions écoresponsables !

Et si on en profitait justement pour aller encore plus loin ?
La Maison de Cèdre, constructeur de maison ossature bois, vous donne ses conseils pour passer un été écoresponsable, en toute sérénité !

 

5 conseils pour des vacances écoresponsables

Le tourisme a un impact environnemental non négligeable. C’est l’industrie la plus dynamique au monde, et les chiffres ne font qu’augmenter. Le secteur touristique pèse à lui seul environ 11% du PIB mondial. À cette échelle, il y a forcément des conséquences pour l’environnement… En adoptant quelques gestes simples, être écoresponsable pendant ses vacances devient un jeu d’enfant !

Conseil n°1 :

Bien choisir sa destination et son mode de transport. Plus la destination est lointaine, plus l’impact environnemental est important. Par exemple, un vol de plus de 15 000 km en avion émet environ 1 400 kg de CO2 par passager, alors qu’un vol de 1 300 km n’émet « que » 350 kg de CO2 par passager. Il est aussi préférable de favoriser les vols directs, sans correspondances. Concernant le mode de transport, il faut savoir qu’un navire de croisière à l’arrêt pendant une journée pollue autant qu’un million de voitures. Les trajets en TGV émettent 10 fois moins de gaz à effet de serre que les mêmes trajets en avion.

 

Conseil n°2 :

Bien choisir son hébergement. Il existe de nombreux labels qui certifient les structures et hébergements touristiques avec une politique sérieuse en matière d’écoresponsabilité. Chaque hébergement à ses spécificités et donc un impact plus ou moins important sur l’environnement. Par exemple, un séjour chez l’habitant est moins polluant qu’un séjour en hôtel.

 

Conseil n°3 :

Miser sur le tourisme local ! Lorsque vous êtes en voyages, il faut éviter l’achat et la consommation de produits importés. Favorisez les produits frais produits localement : c’est une bonne manière de financer l’économie locale tout en évitant les transports inutiles. Il en est de même pour les activités : privilégiez le local et l’authentique !

 

Conseil n°4 :

Protéger les écosystèmes. Le tourisme pollue énormément la nature. Il y a des gestes simples à respecter pour préserver les écosystèmes comme ne pas jeter ses déchets dans la nature, éviter les activités polluantes (jet-ski, quad,…), ne pas prélever de plantes locales… Pensez à vérifier la composition de vos produits de soin et beauté comme celle de votre crème solaire. Les crèmes classiques polluent les océans et détruisent les coraux ! Pensez à en acheter une bio et écologique.

 

Conseil n°5 :

Et si vous tentiez le tourisme responsable ? Il existe des associations et entreprises de tourisme solidaire qui sont de réelles alternatives pour voyager écologiquement et économiquement. Cette formule permet de réduire l’impact environnemental lié au voyage, de créer du lien, et de partager avec les autres.

 

Profiter de l’été consciencieusement

 

Pour vos sorties et activités estivales, il est indispensable d’avoir un équipement adapté, que vous pourrez désormais trouver en version écoresponsable ! Maillot de bains, serviette de plage, équipements de randonnée,… Des alternatives écologiques existent !

Concernant la climatisation, extrême vigilance !
L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) nous informe que les climatiseurs sont susceptibles de rejeter des gaz, responsables de l’augmentation des gaz à effet de serre. Tous les nouveaux systèmes de climatisation utilisent des gaz réfrigérants plus «  verts » voir sans impact sur la couche d’ozone. Toutefois tous les anciens climatiseurs sont une véritable catastrophe écologique.
Autre alerte : un système de climatisation est très énergivore : cela peut faire augmenter de 20 à 25% votre facture d’électricité.
Un point positif, des systèmes écologiques existent : La climatisation solaire & La bio climatisation.
> RDV sur l’excellent article sur OOREKA.

L’été est la période par excellence de la surconsommation d’eau. Chacun doit régulariser sa consommation d’eau et cela passe par la mise en place de procédés simples. Vous pouvez par exemple installer un récupérateur d’eau de pluie qui servira à l’arrosage de vos plantes, ou ne pas multiplier les bains et/ou douches, éviter le gaspillage inutile comme le lavage à grandes eaux,…

Maintenant, à vous de jouer, et bonnes vacances !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *